Best of Avril 2012

Avril … le premier mois où l’on commence à s’attaquer à des finitions (plinthes archi lisses, nettoyage des petits débordements de peinture, derniers aménagements), on a moins l’impression d’avancer mais on raye enfin des pièces entières de la ToDoList et le rendu des pièces finies est hyper smart !
Ont donc disparu de la liste :
– la chambre,
– la salle d’eau,
– le dressing,
– la cuisine (qui a maintenant sa hotte),
– le salon / séjour.

… à un détail prêt : les portes, dont on a pas encore déterminé le sort (couleur ? blanc ? ) … et bien sûr tout l’étage …

Lire la Suite…

Publicités

Green, Black & Wood

C’est ma nouvelle fenêtre préférée, j’adore le mélange du vert un peu bordélique et de l’architecture hyper structurée en arrière plan. Et accessoirement, ces pots accueillent les aromatiques que je mettrais dans des plats quand j’aurais appris à cuisiner autre chose que des risottos.

Ça donne un avant-goût du jardin et très très envie d’avoir du vert partout ! (enfin dehors … pas sur les murs ).

Lire la Suite…

Too big !

On a réfléchi à des milliers de trucs en concevant cette maison, on avait plutôt peur de manquer de quelque chose : pas assez de jardin, pas assez de soleil, pas assez de prises électriques, pas assez de meubles, etc … un détail nous a pourtant échappé …

L’histoire :
Internet, le vrai – pas le hotspot que je capte uniquement quand la voisine ne ferme pas ses stores –  est arrivé. Et avec lui son lot de geekeries que je prépare depuis des mois : la Hi-fi , le home cinéma tout ça sans fils ! Pour la Hi-fi, c’est le top, je peux maintenant lancer tous les morceaux que je veux sur l’ampli depuis n’importe quelle pièce de la maison (y compris le jardin !) via mes iMachins.

Pour le cinoche, c’est la loose : le salon est trop grand ! (ou le mur est trop petit ? ) Toujours est-il que même réglé au minimum, le vidéo-pro est trop loin du mur … du coup … ça dépasse dans le jardin …

Best Of Mars 2012

Le rythme de croisière est prit, une semaine c’est (pour madame) :

–          Un réveil aux aurores le lundi matin
–          2 jours à Paris avec des réunions et des diners avec les potes
–          3 jours de taf @Zehouse avec des déjeuners via skype avec les collègues
–          Des soirées travaux à n’en plus finir (oups on est déjà demain)
–          Des « Week-ends » qui ressemblent à nos soirées.

Pour monsieur :
–          Des trajets en bus jusqu’à Rennes (vivement le permis)
–          Des visites de fonds de commerce (trouvé !)
–          Les mêmes soirées et les mêmes «  week-ends »

N’empêche, ça à drôlement avancé ; le RDC est habitable avec une vrai cuisine, un vrai lit, un vrai dressing, des vrais éclairages : fini le camping ! On va commencer à pouvoir inviter des amis (enfin à manger … pour l’instant) :)

Même si la to do list du RDC se réduit, il reste quand même quelques lignes : 2 couches de peinture au plafond du séjour/salon/cuisine, identifier et poser la vasque de sdb, poser le lave-main, poser la hotte de la cuisine, aménager l’arrière-cuisine.  (sans parler du R+1 qui n’est qu’une vaste caisse à outils… ah oui et le jardin aussi … ).

Lire la Suite…

Zehouse rock’s !

Maison livrée, on s’est gardé quelques réjouissances : au programme de la semaine de vacances (et des prochains week-ends) : peintures (3 couches), montage de la cuisine, pose vasques salles de bain (le plus dur va surement être d’en trouver qui nous plaisent), aménagement dressing, trouver du bois de chauffage.

En attendant c’est un peu le camping, nos meubles se promènent de pièce en pièce en attendant les vrais (ceux de la wishlist), on dort au coin du feu, on a testé toute la gamme Fleury Michon …

Mais c’est le bonheur : on a Internet et les playlists s’enchainent sur l’ampli dont le volume n’avait, jusque là, jamais pu monter à plus de 2 sur 20 : Zehouse rock’s !

PS : Y’en a un pour qui l’acclimatation à l’air bien plus simple …

La tornade

On l’a préparé, rêvé, attendu pendant 2 ans, on y est : Zeday, celui de « on quitte Paris ! ». Le symbole nous fera vite oublier les 4 étages de cartons de livres à descendre, le camion sans freins, les parisiens décérébrés qui klaxonnent le camion en cours de chargement et les courbatures !

Mission accomplie : un grand merci aux amis qui ont grave assurés !

Finitions

Mi-janvier > mi-février : 1 mois où tout s’enchaîne, les artisans sont bien synchronisés et soignent les finitions. On découvre grandeur nature les matériaux choisis il y a 1 an !

Big up au plombier, qui nous a parfaitement encastré le bac de douche et s’est pris la tête pour poser notre robinet de baignoire au sol.